Annual Meeting of the French Colonial Historical Society
Université des Antilles, Martinique
May 4-6, 2023

The 47th annual meeting of the French Colonial Historical Society (FCHS) will take place at the Université des Antilles in Martinique.

Deadline for proposals extended to November 30, 2022.

Call for Papers
Annual Meeting of the French Colonial Historical Society
Université des Antilles, Martinique
May 4-6, 2023

The 47th annual meeting of the French Colonial Historical Society (FCHS) will take place at the Université des Antilles in Martinique. Conference events will take place on the Schoelcher Campus of the Université des Antilles.  

Proposals on any topic related to French colonial history are welcome. 

We especially welcome papers related to this year’s theme, “The Color of Slavery: Construction and Deconstruction of a Colonial System.” This includes contributions on the racial legacies of slavery in French colonial and post-colonial societies in the Caribbean, the Atlantic, and Indian Ocean worlds. From the fifteenth century, Europeans built their global economic enterprises on African slavery, making racism and white supremacy centerpieces of new colonial orders. To further this goal, colonizers built legal systems and sociocultural hierarchies that justified and maintained Africans’ enslavement and their descendants’ enslavability. Gendered violence was integral to this hierarchical order. As a result of the intensive cross-cultural contact in colonial settings, multiracial societies emerged in urban and rural spaces throughout French Empires. Racialized social hierarchies shaped colonial societies and continue to have salience in post-emancipation and post-colonial spaces. Challenges to systemic racism demonstrate the durability of sociocultural systems forged in the era of slavery. Literary production and artistic representations convey the complex legacies of slavery. In addition to historically oriented proposals, the program committee welcomes papers and multi-modal presentations that examine the multicultural dimensions and legacies of African slavery in the past and the present.

Possible topics include:

– Political, legal and social approaches;

– Migration, human mixing, impacts on emerging societies;

– Representations of alterity through the artistic representations

Keywords : color, slavery, post-emancipation, empire, indenture/forced labor, race, artistic representation

Local Arrangements Committee : 

Érick NOËL, Professeur des Universités, Université des Antilles

Christelle LOZÈRE, Maître de conférences en histoire de l’art, Université des Antilles  

Program Committee : 

Myriam COTTIAS, Directrice de recherches, CNRS

Éric JENNINGS, Professeur d’histoire, Université de Toronto

Jean-François KLEIN, Professeur d’histoire, Université Bretagne-Sud 

Christelle LOZÈRE, Maître de conférences en histoire de l’art, Université des Antilles  

Jean MOOMOU, Professeur d’histoire, Université de Guyane

Érick NOËL, Professeur d’histoire, Université des Antilles  

Jennifer L. PALMER, Associate Professor of History, University of Georgia

Éric SAUNIER, Maître de conférences, Université du Havre

FCHS encourages educators, researchers, early career scholars, and graduate students of all disciplines to submit individual papers and panel proposals. This is a bilingual conference and participants may present papers in French or English.

Individual paper proposals should include a 100-200 word summary with the title of the paper, name, institutional affiliation (if applicable), e-mail address, and phone number, and a brief (one-page) curriculum vitae, all integrated into a single file, preferably in MS-Word.

Proposals for complete panels or round tables must contain the above information for each participant, as well as contact information and a short (one-page) C.V. for the moderator if one is suggested. If necessary, the program committee can aid in locating moderators.

Individuals interested in moderating a session should send a statement of interest, contact information, and a brief CV.  

Individual or panel proposals will be accepted between September 30 and November 15, 2022. Please send proposals to frenchcolonial2023@gmail.com.

Please indicate in your proposal whether audiovisual equipment is required for your presentation. FCHS intends to hold all panels in-person in Martinique. At this time, we are uncertain how many hybrid panels we will be able to accommodate for this conference. 

FCHS depends on membership dues. All conference participants must be or become members at the time of acceptance (January 2023). All conference participants must also purchase registration for the conference. The rates for membership and conference registration, as well as the payment system, will be available on the society’s website.

Graduate students (PhD awarded after November 2022) may apply for the Shorrock Travel Award (https://frenchcolonial.org/awards-prizes/#william-shorrock-travel-award). This award honors the memory of Bill Shorrock, who was an enthusiastic supporter of graduate students’ work. This award is presented annually to defray the travel costs for graduate students presenting papers at the society’s annual meeting. Those who wish to be considered for this award should fill out the google form application available on the FCHS website between September 30 and November 15, 2022. The application consists of a brief statement of (less than 200 words) and an estimated budget of travel expenses (including other anticipated sources of funding).

Colleagues who hold a full-time position at an academic institution outside of the United States or Europe may apply for the Sue Peabody Prize. This award defrays the cost of traveling to and attending the annual meeting. The Peabody Prize honors the contributions of Sue Peabody, former President of the FCHS, for her outstanding commitment to inclusiveness and diversity in the field of French colonial history, and for her ongoing contributions to the Society and to the field. Please see the FCHS website for more details and application procedures. Applications will be open between September 30 and November 15, 2022.

Each year, the W. J. Eccles Prize is awarded to a doctoral student that presented the best paper at the annual FCHS meeting. This prize honors the memory of William John Eccles (1917-1998), an eminent historian of French Canada and an enthusiastic supporter of doctoral students’ work. Graduate students must submit an electronic copy of their presentation and any accompanying visual material to the vice-president of the FCHS at vice-president@frenchcolonial.org before May 15, 2023.

Additional information about the Society’s scholarly activities, fellowships, and past conferences is available at www.frenchcolonial.org.

Air travel to Fort-de-France: 
  • From North America there are direct flights on AirCanada from Montréal and on American Airways from Miami. It is unclear if these are daily flights.
  • From France, there are direct flights 3x per day from Paris via Air France, Air Caraïbes, etc.
Lodging:

Conferences held on the Schoelcher campus often partner with the Squash Hotel (current rates are 90 euros per night and it is near a stop on the 100 line). We will negotiate with the hotel for a lower group rate. We are also looking into more affordable housing for graduate students, contingent faculty, and unaffiliated scholars on campus.

Travel within Martinique:
There is a tramway (TCSP) that runs between downtown and the airport. For the Squash Hotel, use the Bokanal station.
For those staying in downtown Fort-de-France, the 100 bus connects to the university.

47ème Congrès Annuel de la Société de l’Histoire Coloniale Française

 Université des Antilles, Martinique
4-6 Mai 2023

Date limite de déposer des propositions reportée au 30 novembre 2022.

Appel à Communications

Congrès annuel de la Société d’Histoire Coloniale Française
Université des Antilles, pôle Martinique
4 – 6 mai 2023

Le 47e congrès annuel de la Société d’Histoire Coloniale Française (SHCF) se tiendra du 4 au 6 mai 2023 à l’Université des Antilles, pôle Martinique. Le colloque et les événements qui y sont associés se dérouleront sur le campus de Schoelcher. 

Le thème de cette année portera sur « la couleur de l’esclavage », ce qui permettra de considérer des sujets associés à l’esclavage, à ses héritages et à la colonisation des mondes atlantiques et indiens. Cependant, comme tous les ans, les propositions de communication sur d’autres aspects de l’histoire coloniale française pourront également être pris en considération. 

Sous le titre « La couleur de l’esclavage : construction et déconstruction d’un système colonial », le congrès 2023 envisagera les espaces concernés par le commerce négrier, d’une Caraïbe étendue de la Louisiane aux Guyanes à un océan Indien étiré de Madagascar aux comptoirs des Indes orientales. Ainsi pourront être abordées les conséquences du transfert des populations noires d’Afrique, déportées dès le XVe siècle et jusqu’à l’aube du XXe siècle par les Européens de l’Ouest – notamment les Français – sous l’angle du métissage et dans le cadre de l’habitation esclavagiste et des villes. Au-delà des enjeux politiques et des cadres juridiques de l’asservissement en règle de ces populations inscrites dans le jeu d’un nouvel ordre social, les communications mettront l’accent sur les moteurs d’une noria dont le mécanisme a évolué, entre la traite volante des débuts et les formes établies du middle passage et au-delà. Les diverses formes d’engagisme seront ainsi proposées à l’étude, tandis que les conséquences des circulations à l’échelle impériale seront appréciées pour mesurer l’impact de l’esclavage sur le croisement des différents groupes humains, jusque dans les sociétés des pays nouvellement dominés. La construction de la race, le franchissement de la barrière de couleur, ses réglementations et ses préjugés raciaux seront abordés à travers ses enjeux et ses effets sur l’établissement d’un système colonial fortement hiérarchisé. La dimension artistique des représentations issues de ces rencontres multiraciales dans les espaces considérés sera privilégiée. 

Thèmes privilégiés :
– Approches politiques, juridiques et sociales ;
– Migration, circulations, impacts sur les sociétés émergentes ; 
– Représentations de l’altérité à travers la dimension artistique 

Mots-clés : couleur, esclavage, post-esclavage, empires, engagisme, race, représentation artistique 

Coordinateurs : 

Érick NOËL, Professeur des Universités, Université des Antilles
Christelle LOZÈRE, Maître de conférences en histoire de l’art, Université des Antilles 

Comité scientifique : 

Myriam COTTIAS, Directrice de recherches, CNRS
Éric JENNINGS, Professeur d’histoire, Université de Toronto
Jean-François KLEIN, Professeur d’histoire, Université Bretagne-Sud
Christelle LOZÈRE, Maître de conférences en histoire de l’art, Université des Antilles 
Jean MOOMOU, Professeur d’histoire, Université de Guyane
Érick NOËL, Professeur d’histoire, Université des Antilles
Jennifer L. PALMER, Associate Professor of History, University of Georgia
Éric SAUNIER, Maître de conférences, Université du Havre 

La Société encourage les enseignant.e.s, chercheur.euse.s en début de carrière, et doctorant.e.s de toutes disciplines à soumettre des propositions de communication. Les communications peuvent être effectuées en anglais ou en français. 

Les propositions individuelles doivent indiquer le titre de la communication, le nom de l’intervenant.e, son institution de rattachement, ses coordonnées (e-mail, téléphone) et inclure un résumé de 100 à 200 mots accompagné d’un bref curriculum vitae, le tout dans un seul document, de préférence en MS-Word.

Les propositions d’ateliers complets ou de tables rondes doivent inclure ces éléments pour chacun des participants, de même que pour le/la président.e/modérateur.trice (le comité scientifique peut aussi aider à trouver un.e président.e/modérateur.trice).

Les personnes souhaitant présider une séance sont priées d’envoyer une déclaration d’intérêt, leurs coordonnées ainsi qu’un bref CV.

Les propositions pour des ateliers complets ou des communications individuelles seront acceptées entre le 30 septembre et le 15 novembre 2022. Veuillez envoyer votre proposition de communication ou d’atelier au comité scientifique par courriel à l’adresse suivante: frenchcolonial2023@gmail.com

Veuillez indiquer dans votre proposition si vous avez besoin d’équipements audiovisuels. À ce stade, la SHCF prévoit de tenir tous les panels en « présentiel » en Martinique. Nous envisagerons néanmoins des formes hybrides. 

La SHCF est une association indépendante, sans autre source de financement que les cotisations de ses adhérents. L’adhésion à l’association est obligatoire pour participer au congrès. L’adhésion doit donc être effective pour tous les participants suivant l’acceptation de leur proposition (en janvier 2023). En plus, les participants doivent acheter l’inscription pour le congrès annuel. Les frais de l’adhésion et de l’inscription, même le système de païement, seront indiquées sur le site de la SHCF.

Les doctorant.e.s (PhD après novembre 2022) qui souhaitent candidater à une aide financière pour leur déplacement à Martinique (la Shorrock Travel Award, https://frenchcolonial.org/awards-prizes/#william-shorrock-travel-award) doivent remplir la candidature avec le google form disponible sur le site web de la SHCF entre le 30 septembre et 15 novembre 2022 (inclus). La candidature consiste d’une brève déclaration (moins de 200 mots) sollicitant officiellement le prix et un budget estimé des frais de déplacement y compris les autres sources de financement prévues. 

Les collègues qui occupent un poste à temps plein dans une institution universitaire en dehors des États-Univers ou de l’Europe peuvent candidater pour le prix Sue Peabody (https://frenchcolonial.org/awards-prizes/#the-peabody-prize). Ce prix est décerné pour aider à financer leur voyage et leur participation à la réunion annuelle. Le prix Peabody honore les contributions de Sue Peabody, ancienne présidente de la SHCF, pour son engagement exceptionnel en faveur de l’inclusivité et de la diversité dans le domaine de l’histoire coloniale française, et pour ses contributions continues à la Société. Veuillez consulter le site web SHCF pour plus de détails et les procédures de candidature—le google form sera disponible entre le 30 septembre et le 15 novembre 2022. 

Chaque année, le prix W. J. Eccles (https://frenchcolonial.org/awards-prizes/#w.j.-eccles-prize) s’est décerné à un.e doctorant.e jugé.e d’avoir présenté la meilleure intervention au congrès annuel de la SHCF. Ce prix honore la mémoire de William John Eccles (1917-1998), un éminent historien du Canada Français et un partisan exceptionnel des doctorant.e.s. Les doctorant.e.s doivent soumettre une copie éléctronique de leur intervention présenté et tout matériel visuel d’accompagnement au vice-président.e de la SHCF à vice-président@frenchcolonial.org avant le 15 mai 2023. 

Des informations complémentaires sur les activités de la Société d’histoire coloniale française, les prix, et les précédentes conférences sont disponibles à l’adresse suivante: www.frenchcolonial.org.

Vols directs vers Fort-de-France :

  • Depuis l’Amérique du Nord, il y a des vols directs sur Air Canada à partir de Montréal et sur American Airways à partir de Miami. On ne sait pas si ces vols sont quotidiens.
  • Depuis la France, il y a des vols directs 3x par jour depuis Paris via Air France, Air Caraïbes, etc.


Hébergement:

Les congréssistes se hébergent souvent au Squash Hotel (tarifs actuels sont moins que 90 euros et l’hôtel reste pas loin d’un arrêt de la ligne 100). Nous négocierons avec l’hôtel un tarif de groupe. Nous recherchons également des logements plus abordables sur le campus.


Déplacements en Martinique :
Un tramway (TCSP) relie du centre-ville à l’aéroport. Pour le Squash Hotel, descendez à la station Bokanal.
Pour ceux qui lodgent au centre-ville de Fort-de-France, le 100 bus se connecte à l’université.